the latest from arden

WP Error: Feed not created correctly
 
Flickr FlickrYouTube YouTubeFacebook FacebookRSS RSSLinkedIn LinkedInTwitter Twitter

Arden Arapyan est né à Montréal, au Canada, dans une famille d’origine arménienne. Au courant de sa vie, Arden a été influencé par de nombreux styles de musique. Depuis sa jeunesse, il a expérimenté avec plusieurs styles et instruments, comme le clavier, la guitare et la basse électrique, et a bientôt commencé ses études formelles en piano classique. À peine au début de l’adolescence, Arden travaillait déjà comme musicien pigiste dans de nombreux contextes.

Arden continue ses études dans le programme de musique du Collège Vanier, où il change sa spécialisation pour le jazz. Cela lui permet de renforcer ses connaissances d’harmonie avancée et d’improvisation. À Vanier, il étudie en piano jazz avec Eric Harding, ainsi qu’en composition et arrangement avec Christopher Smith. Plus récemment, il a été diplômé de la prestigieuse faculté de musique de l’Université de Montréal avec un baccalauréat en Interpretation Jazz. À l’université, il poursuit ses études de piano jazz avec Luc Beaugrand et Pierre Leduc, et devient le pianiste du Big Band de l’Université, sous la direction de Ron DiLauro.

Arden travaille régulièrement au sein de plusieurs formations musicales oeuvrant dans divers styles. Il est autant à l’aise comme pianiste et claviériste dans des ensembles de jazz et des orchestres de salsa comme le Montreal Jazz Big Band, La Gran Orquesta Cubana de Montreal, Sandra and the Latin Groove, Quintero, le Lo-Fi Octet, Les Moonlight Girls, Cuban Connection, Orquesta Ritmo Caribeño, ainsi qu’avec le célèbre auteur/compositeur/interprète/producteur/chef d’orchestre cubain Jesús Alejandro “El Niño” Pérez, aussi des vedettes de la salsa comme Eddie Santiago, Tony Vega de Puerto Rico, ce dernier étant un chanteur de l’orchestre du légendaire Tito Puente, que comme guitariste et claviériste accompagnant les plus grands pionniers de la musique arménienne comme Paul Baghdadlian, Marten Yorgantz, Harout Pamboukjian et Adiss Harmandian. Grâce à ces expériences, le vocabulaire musical d’Arden s’est développé d’une combinaison transparente d’influences d’Europe, du Moyen-Orient, des Amériques du Nord, Centrale et du Sud, des Caraïbes, du classique et du jazz. Son métier est imprégné d’une grande authenticité de cultures radicalement différentes, particulièrement du pays de ses ancêtres, l’Arménie, ainsi que de la musique afro-cubaine, méditerranéenne, arabe et afro-américaine.

En 2008, la musique originale d’Arden Arapyan obtient le Grand Prix GM au Festival International de Jazz de Montréal, ainsi que le premier prix dans le concours Propulsion Jazz en 2007 de la station de radio montréalaise Planète Jazz. En 2011, Arden Arapyan réalise et lance son premier album, intitulé “Vahak”. Il collabore également en tant que claviériste et bassiste avec la formation montréalaise Roads (sous l’étiquette Indica), avec qui il enregistra et lança leur album “Remember Today” en 2010, avec le réalisateur Scott Moffat, et avec le groupe Tegou avec qui il a fait la première partie du concert de Marc Anthony en 2012 à la Stade Olympique de Montréal. En 2015, il a composé et interprété de la musique entièrement originale pour la production théâtrale de “Le malade Imaginaire” de Molière de la troupe de théâtre Hay Pem. En 2016, Arden Arapyan a reçu la confiance de la production de plusieurs chansons sur l’album posthume de Paul Baghdadlian intitulé “Hishadagner” qui sortira en 2017. Dans le livret de cet album, son nom sera mentionné comme producteur, arrangeur, pianiste, claviériste, guitariste et bassiste; un témoignage des multiples talents de cet artiste accompli.

Son projet plus récent est de rassembler les forces de son quatuor de jazz et la soprano sensationnelle Sasha Djihanian pour interpréter des pièces tirées des répertoires traditionnel arménien, opéra classique et jazz, de façon fraîche et unique.

À présent, Arden Arapyan enseigne le piano et il est aussi le responsable des ensembles de jazz et de l’Atelier d’initiation au jazz et à l’improvisation dans le cadre des Activités Culturelles de l’Université de Montréal. En 2015, sa propre entreprise, l’Atelier de musique ArtDen, ouvre ses portes. Il continue à travailler en performance sur scène, en enregistrement au studio, en composition et en enseignement de la musique.